Pourquoi protéger son audition?

Pourquoi protéger son audition ?

Par Camille Paradis, audioprothésiste

L'ouïe est un sens précieux et lorsque notre capital auditif se détériore, il ne revient pas et c'est pour la vie.

Les effets négatifs du bruit sont nombreux. À court terme, il augmente notre niveau de stress et augmente la fatigue. À long terme, la surdité apparaît et un acouphène peut s'installer, et de façon permanente.

La gravité des effets vont dépendre du niveau de bruit et de la durée de l'exposition. Au Québec, on considère qu'à partir de 85dB, nos oreilles sont en danger. Concerts, musique forte, tondeuse à gazon et même les sons de cafétéria sont des bruits dommageables pour l'oreille.

Les solutions pour se protéger

Protecteurs anti-bruit moulés

Confortable, durable et facile à entretenir, ce type de bouchon est moulé à la forme de l'oreille. Un filtre peut être ajouté pour permettre la compréhension de la parole tout en protégeant l'oreille du bruit. Convient à tous et grandement recommandé aux personnes avec une forme de conduit auditif sinueuse ou petite.

Coquilles anti-bruit

Ayant une longue durée de vie, les coquilles anti-bruit sont faciles à utiliser. Ils conviennent moins aux environnements chauds ou froids.

Bouchons d'oreille jetables

Petits, faciles à transporter et sans entretien. Ils sont offerts en différentes tailles. Toutefois, ils doivent être insérés correctement pour permettre une protection efficace.

Que faire si je suspecte une diminution de mon audition ?

Plusieurs signes doivent nous mettre la puce à l'oreille:

  • acouphène (sifflement, bourdonnements ou autre bruits dans vos oreilles)
  • impression d'oreille bouchée
  • volume élevé de la télévision
  • difficultés à suivre des conversations avec du bruit ambiant

Si vous présentez l'une ou l'autre de ces conditions, il est conseillé de consulter un audiologiste pour une évaluation complète de l'audition.

Si vous avez une perte soudaine de votre audition, il est impératif de consulter un ORL d'urgence pour éviter que les lésions deviennent permanentes.